Contrôle des odeurs

Contrôle des odeurs dans les stations de traitement des eaux usées et des déchets

La décomposition biologique de déchets organiques par des microorganismes est l’une des manières les plus efficaces pour l’élimination de la matière organique de l’environnement et fait partie du cycle du carbone de la terre. De nombreux procédés peuvent avoir lieu pour décomposer la matière organique complexe et certains génèrent des gaz odorants comme produits de décomposition.

Par exemple, en l’absence d’oxygène, le soufre contenu dans certaines matières organiques peut être converti en sulfure d’hydrogène (H2S) dont l’odeur ressemble à celle d’œufs pourris. Dans les stations de traitement des eaux usées et lors de la transformation des déchets en énergies, ces procédés doivent avoir lieu dans des environnements contrôlés pour assurer que ces odeurs soient maitrisées.

Les odeurs dans les installations de traitement des eaux usées peuvent provenir de nombreux endroits, tels que les stations de pompage, les bassins d’égalisation, les filtres, les installations de traitement des boues et bien d’autres. Cependant, les problèmes potentiels d’odeurs ne sont pas uniquement liés au traitement des eaux usées. Tous les sites recevant ou générant des déchets organiques seront le centre d’activité biologique et de décomposition de la matière organique et générerons potentiellement des odeurs nauséabondes.

Eviter les nuisances odorantes pour le bien de l’environnement, des communautés locales et du personnel

De nos jours, le traitement et le contrôle des odeurs sont des points clefs durant la conception des installations de traitement des déchets et des eaux usées municipales et industrielles, puisque les implications peuvent être importantes pour l’obtention d’autorisation d’exploitation si le voisinage est impacté par les odeurs générées pas les installations de traitement. Dans certains cas, les installations peuvent être forcées de fermer et peuvent perdre leur permis d’exploiter à cause de ce problème.

Pour un contrôle des odeurs strict, toutes les zones pouvant potentiellement générer des odeurs doivent être couvertes ou fermées avec des éléments amovibles permettant un accès si nécessaire. Les espaces odorants fermés doivent ensuite être ventilés et l’air est dirigé vers un système de désodorisation.

Technologies de contrôles des odeurs très efficaces

ODORIX™

Technologie: biofiltre, contrôle des odeurs, sans produit chimique.

Le biofiltre ODORIX™ est un système simple mais très efficace de contrôle biologique des odeurs conçu spécialement pour le traitement de l’air odorant généré à différents endroits des stations de traitement des eaux usées. L’ODORIX™ est conçu suivant les directives allemandes VDI pour les biofiltres et est construit comme un bassin rectangulaire ou circulaire, en polyéthylène haute densité (PEHD) anti-corrosion.

En savoir plus

ODORIX™ – S

L’ODORIX™ – S est un système ODORIX™ précédé d’un laveur « humide » de GWE SULFURIX™ pour des applications de traitement de l’air odorant avec de fortes concentrations en sulfure d’hydrogène. L’unité SULFURIX™ assure le prétraitement de l’air, éliminant ainsi la majorité du H2S et l’unité ODORIX™ en aval assure qu’un air inodore soit rejeté dans l’environnement.

Technologie: biofiltre, contrôle des odeurs, air chargé en sulfure d’hydrogène.

Souhaitez-vous en savoir plus concernant les possibilités pour le contrôle des odeurs? Contactez GWE dès aujourd’hui!